Animation pédagogique
Les abeilles àl’école
Article mis en ligne le 22 décembre 2011
dernière modification le 25 décembre 2011

par Catherine Bergeron
logo imprimer

Dans le but d’informer et de sensibiliser les enfants, cette année encore, une matinée était dédiée àl’abeille et àson environnement. Comme il n’est jamais trop tôt pour bien faire, c’est la classe de Madame Nicole VALENTIN qui était conviée (maternelle, grande section et CP).

Matinée en deux temps : une première partie consacrée àl’abeille, son habitat, son anatomie, ses productions (miel, pollen, cire, gelée royale), et, après la récréation , la seconde partie plus concrète, avec une ruche, de la cire et surtout la dégustation de miel. Malgré leur jeune âge, tous les élèves étaient curieux et perspicaces. Tous sont repartis avec un petit pot de miel soit pour leur goà»ter , soit pour le petit déjeuner.
Suite àcette matinée du 2 décembre, les enfants ont rédigé leur article qui est livré tel quel.

« Â L’abeille est formée de 3 parties, la tête, le thorax et l’abdomen.
Elle a 6 pattes et 2 ailes fixées sur le thorax.
Les abeilles rentrent dans la ruche et déposent le pollen. Elles
disent aux autres où il faut aller chercher le pollen. D’autres
abeilles prennent le pollen pour le déposer dans des alvéoles et le
transformer en miel.
Les abeilles se nourrissent de miel.
Les abeilles transportent le miel de fleurs en fleurs et elles en
perdent en route. Cela pollinise les fleurs.
Les faux-bourdons ont des yeux plus gros que la reine. Il vit 60
jours. Il sert àfaire les bébés. Il est mis hors de la ruche l’hiver
pour ne pas avoir àle nourrir.
La reine pond 2 000 Å“ufs par jour, elle pond tout le temps. Elle est
nourrit àla gelée royale.
Chez les abeilles, dès que l’on est bébé, on travaille.
Les ouvrières sont les abeilles qui travaillent : elles prennent le
pollen, l’amènent àla ruche, font le miel, nourrissent la reine.
L’hiver, les abeilles restent dans la ruche pour la chauffer àl’aide
du miel. La reine ne pond plus.
Elles font des écailles de cire pour former les alvéoles.
Si on embête l’abeille, elle attaque et donc pique. Le dard a la forme
d’un sapin, il reste dans la peau une fois entré. L’abeille meurt
après la piqure.
Quand elle tombe dans l’eau, elle se noie car il y a des petits trous
sur le thorax qui lui permettent de respirer et qui se remplissent
d’eau."


Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.90
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2