Bandeau
Mairie d’Arvillard (Savoie)
Slogan du site

Le site officiel de la commune d’Arvillard en Savoie

Chères Pierrues et chers Pierrus
Article mis en ligne le 27 décembre 2014
logo imprimer

« Les maires ont le blues ». Vous avez sans doute lu ces propos dans la presse, notamment à l’occasion du congrès des maires. C’est vrai qu’ils ont des raisons d’être pessimistes. Comme je vous l’avais déjà annoncé, des nuages noirs s’accumulent dans le ciel du budget communal. Baisse des dotations et des subventions (de 10 à 15 % en moyenne) et, conjointement, une hausse des charges du même ordre de grandeur. Cela fait beaucoup.

 Par ailleurs, ils doivent consacrer encore plus de temps en mairie ou en intercommunalité. Ils voient le niveau de leurs responsabilités morales, civiles et pénales grimper en flèche. La commune d’Arvillard n’échappe pas à cette morosité générale. Pire, elle a des éléments aggravants. La forêt qui, bon an mal an, laissait toujours un bilan positif sur le budget connaît un trou de production pour les deux années à venir. En effet, le programme des coupes prévoyait une baisse des prélèvements due à des motifs sylvicoles légitimes. Mais cette tendance a été amplifiée par des anticipations de belles coupes, les années précédentes, et des ajournements d’autres coupes pour cause de dégâts de gibier. Sur une possibilité de 5 000 mètres-cubes annuels, l’état d’assiette en proposait cette année moins de 2000. Ce volume ne permet même pas de régler la moitié des charges liées à la gestion de la forêt (180 000 €). Les grands travaux de revitalisation de la place Saint-Roch (locaux commerciaux et logements) sont programmés et doivent commencer dès janvier. Les grosses dépenses aussi.
Malgré tout, votre maire reste assez serein et optimiste car nous avons commencé un programme d’économie qui devrait nous aider à passer ces deux mauvaises années, sauf autres catastrophes. Concernant les coupes, l’Office National des Forêts, sur ma demande, devrait rectifier cette situation. J’ai toujours eu confiance dans l’avenir d’Arvillard. Le 11 novembre a conforté mon opinion. Lors de la commémoration de la Grande Guerre, un incident technique nous a brusquement privés de la sonorisation. Après un court instant de grande solitude pour moi, j’ai eu le plaisir d’entendre plusieurs dames entonner « La Marseillaise ». Pratiquement toutes les personnes présentes ont suivi et chanté l’hymne national puis son équivalent savoyard : « Les Allobroges ». C’est une grande satisfaction. Cet élan spontané de citoyenneté présage de notre capacité à surmonter ensemble les obstacles. Je suis fier de le dire.
Avec cette perspective rassurante, je suis heureux de vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année.

Votre maire, Georges COMMUNAL

Dans la même rubrique

0 | 5

Le mot du maire
le 24 décembre 2016
Le mot du maire
le 12 octobre 2016
Le mot du maire
le 25 avril 2016
Rentrée 2015-2016
le 17 septembre 2015
La rentrée scolaire s’est bien passée
le 10 octobre 2014


pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs puce

RSS

2008-2017 © Mairie d’Arvillard (Savoie) - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.14